Lettre à Michael Jackson – 25 Juin 2017


Bonjour Patron. 

Cela fait 8 ans maintenant que je vous écris. Un triste rituel que j’ai gardé et que je continuerai à exercer tous les ans, le 25 Juin. 

Je ne suis pas sur scène, et je ne l’étais pas hier soir,  il est tôt ce Dimanche matin, assis dans mon balcon, je regardais les images de votre départ ce jour là, et surtout comment les médias – pour une fois – se sont comportés de façon bienveillante avec vous. Pour cause, vous n’étiez plus là. 

Je ne suis pas sûr de savoir où vous êtes actuellement.

 Parfois, il est difficile d’accepter cette drôle de réalité qui est  » Le Monde sans Michael Jackson « . Vous avez tellement marqué l’Histoire et les gens. Pas un seul jour ne passe sans que l’on fasse allusion à vous de près ou de loin. Une pub pour une pâte d’huile de palme, un générique pour un jeu pipé informatiquement…Pas les meilleurs choix, mais la faute à ceux qui gèrent votre héritage. Ce ne sont pas les meilleurs conseils, c’est le moins que l’on puisse dire, et je sais que vous avez toujours refusé que l’on utilise votre musique pour des choses bassement commerciales. 

Comme les autres années, il y a – paraît-il des gens qui tentent de vous égaler, mais sans dire qu’ils reprennent votre style : Un mec qui s’est débarassé de son mop sur la tête se fait appeler The Weeknd, sans « e » . Il chante avec 2 types casqués. Même style, presque même voix. Bon, la différence, c’est que quand ils vont à une cérémonie de remise d’awards, et bien…Ils attendent leur prix  avec une telle impatience, que quand il l’ont ( 1 seul prix hein !…), c’est comme si ils avaient éte dans l’espace avec Thomas Pesquet pour faire des selfies. Ils sautent de joie, remercient leur famille jusqu’à 4 générations et ne veulent plus débarasser le plancher.

Je sais, c’était tellement différent avec vous. D’abord, quand vous veniez à ce genre de cérémonie, c’était pour monter au moins 3 fois sur scène pour un prix a chaque fois, voire 8 à la suite, et surtout…On bâtissait la soirée autour de votre seule présence. 

C’est ce qu’on appelle : La classe. 

Vous manquez à la musique, au show business – je parle de ce très haut show business que vous avez incarné. 

Je sais, vous allez m’engueuler. J’ai lu aussi des livres sur vous que n’avez sûrement pas aimé.

 Patron, je suis obligé de le faire, parce que je veux tout savoir sur ce qui se dit sur vous !!

Même si d’apparence, ils vous paraissent hostiles, j’ai noté toutefois qu’ils avaient au fond beaucoup de bienveillance  à votre égard. 

J’ai beaucoup aimé le livre des gardes du corps : Bill Whitfield and Javon  : Protecting Michael Jackson. Selon moi, un des meilleurs livres sur vous, avec celui de votre ami Franck Cascio. 

J’ai lu aussi ceux de ( oui, serrez la mâchoire ) , Bob Jones – que vous avez viré après 25 ans de service, mais il le méritait sûrement.

 J’ai lu aussi celui de votre dernier médecin et ami ( selon lui ), Conrad Murray. Je voulais avoir son point de vue sur les choses, et il est évident qu’il n’a pas pu être reconnu complètement coupable de ce qui s’est passé, vu la peine légère ( 2 ans et demi de prison ) qu’on lui a infligée. 

J’ai lu celui de Dieter Wiesner, votre ancien manager aussi, que j’ai rencontré et avec qui j’ai discuté. 

J’ai aussi lu celui de votre frère Jermaine, You are not alone. Ce n’est pas dans son livre que j’en ai appris le plus, c’est vrai. 

Je l’ai rencontré votre frère, il y a pile un mois, le 24 Mai à Cannes. Des gens formidables m’ont même donné l’incroyable occasion de faire mon show devant lui. 

J’ai pris soin , Patron, de ménager les susceptibilités, en ne discutant avec lui que de sa carrière. Jermaine a une carrière énorme, vous le savez aussi. 

Je me suis donc abstenu de lui faire signer des choses avec votre nom et votre image, mais plutôt ses propres albums, ses 45 tours, ses albums, ses photos. 

Vous imaginez, si à vous, on vous faisait signer des photos de Tito ? Et pourtant, croyez-moi, j’ai vu beaucoup de gens le faire avec lui, l’obligeant à poser son nom sur votre image…Cela m’a mis très très mal à l’aise.

Il a été vraiment sympa avec moi, et nous avons pris le temps de  discuter. Après ma rencontre avec votre père, en 2015, Joe, toujours grâce à ces mêmes personnes ( que je n’oublierai jamais), je pense que j’ai été chanceux d’avoir été choisi pour performer devant votre famille. Joe et Jermaine sont des gens qui ont un regard extrèmement aiguisé sur le Spectacle en général. Une chance. 

Que vous dire d’autre ? Que vos frères The Jacksons, Marlon, Jacky, Tito et Jermaine cartonnent dans leur tournées américaine et britannique. Il faut croire qu’aucun producteur n’a parié sur eux en France ou en Europe centrale ou du Sud, ce qui est dommage. 

Je ne sais pas  pourquoi je vous raconte tout cela au fond, parce que …Vous devez sûrement le voir par vous-même. 

Je ne supporte pas l’idée que vous soyez « inhumé » dans un cimetière californien inaccessible. Je suis vraiment désolé, Patron, mais je ne me vois pas déposer des fleurs devant une porte fermée…8 ans après, et vous allez me trouver dingue, il m’est toujours  insupportable de réaliser que l’on ne vous a pas vu dans les 2 cérémonies d’adieu…Je voudrais bien qu’on m’explique pourquoi. 

Et d’ailleurs, ça serait bien que vous me répondiez un jour, apres tout, maintenant, vous n’avez que ça à faire, non ? 

Pour terminer, je voulais enfin vous dire que vous serez toujours le plus grand. Les concerts des autres me paraissent tellement pauvres par rapport aux vôtres. Je vous ai vu en concert tellement de fois, que je connais même  à quels moment interviennent vos assistants en coulisses pour telle chanson, ou tel effet. Aujourd’hui, quand je vais voir un concert d’un artiste, je passe mon temps à réfléchir et à observer la mécanique de son spectacle…

Je pense que tout le monde vous aime, même si beaucoup continuent à se moquer de vous. Ils aiment vous détester, tellement ils ont honte de vous dire qu’ils vous aiment…Vous me suivez ? 

Moi je n’ai pas honte . Je vous aime et je ne vous oublierai jamais. 

Ben Jack’son – 

Publicités

Vas-y, postes ici ton commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s